Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

Trailer brutal pour La Hora Final d’Eduardo Mendoza de Echave

Si le cinéma péruvien n’est pas vraiment du genre à occuper les salles de cinéma du monde entier, des cinéastes tels qu’Eduardo Mendoza de Echave s’y révèlent. Avec son nouveau film, La Hora Final, il transforme un fait réel en un thriller brutal et apparemment très tendu.

Même si ses films sont plus ou moins invisibles en France, Eduardo Mendoza de Echave, qui a connu un petit succès local avec ses teen movies Mañana te cuento, avait un peu fait parler de lui avec Un octobre violet à Lima (El evangelio de la carne). Un thriller choral entre Brillante Mendoza et le Alejandro González Iñárritu des débuts, offrant une peinture radicale de la société péruvienne. Quatre ans plus tard, le voici de retour avec La Hora Final. Un nouveau thriller qu’il a écrit et mis en scène. La Hora Final s’intéresse à la traque d’Abimael Guzmán, fondateur du mouvement terroriste Sentier lumineux. Il met en scène Pietro Sibille (Amador), Nidia Bermejo, Toño Vega (La Gueule du loup de Francisco J. Lombardi), Katerina D’onofrio, Tommy Párraga, Haysen Percovich, Emilram Cossio et Fausto Molina.

Au début des années 90, l’état péruvien est en guerre contre le mouvement Sentier lumineux. Carlos Zambrano et Gabriela Coronado, deux membres du GEIN, ont pour objectif de capturer Abimael Guzmán dont tout le monde a perdu la trace depuis plus de dix ans. Cette traque sans relâche va à la fois rapprocher les deux agents et les mettre dans la ligne de mire de la CIA et de Sentier Lumineux…

Si tu aimes, partage !

A lire également