Bande-annonce de Madre de Rodrigo Sorogoyen

Un des très grands réalisateurs espagnols s’apprête à faire son retour sur les écrans français. Et cette fois non pas avec un thriller mais avec un drame, dérivé de son propre court-métrage éponyme. Avec Madre, Rodrigo Sorogoyen va à nouveau frapper très fort et en plein coeur.

On avait laissé Rodrigo Sorogoyen avec El reino, thriller implacable au suspense impressionnant et porté par un Antonio de la Torre impérial comme à son habitude. C’était il y a un an à peine. Et comme Rodrigo Sorogoyen n’est pas du genre à chômer, il a rapidement mis en boîte un nouveau long métrage intitulé Madre. Sorti en Espagne en novembre dernier, le film n’a pas vraiment récolté les honneurs qu’il méritait. Il s’agit d’une adaptation en long-métrage d’un court réalisé en 2017 et déjà baptisé Madre. Un court métrage nommé aux oscars et lauréat du Goya du meilleur court au passage. Pour le passage au format long, Rodrigo Sorogoyen a collaboré une nouvelle fois avec Isabel Peña à l’écriture. Et il a fait appel à l’excellente Marta Nieto pour reprendre le rôle principal qu’elle tenait déjà dans la version de 20 minutes. Elle est ici entourée de Jules Porier, Anne Consigny, Alex Brendemühl, Frédéric Pierrot et Raúl Prieto.

Le fidèle collaborateur Alejandro de Pablo est de retour au poste de directeur de la photographie, de même qu’Alberto del Campo au montage et Olivier Arson à la musique. Autant dire qu’en plus de s’annoncer bouleversant, Madre risque bien d’être à nouveau techniquement irréprochable. Tout en étant moins « spectaculaire » que les efforts précédents de l’auteur.

A noter que Madre étant donc sorti depuis plusieurs mois en Espagne, Rodrigo Sorogoyen est évidemment déjà sur un autre projet. Cette fois il ne s’agit pas d’un film mais d’une série. Baptisée Antidisturbios, elle sera diffusée via Movistar+, qui continue de faire appel à tous les plus gros talents du cinéma espagnol pour des séries extrêmement ambitieuses. Et le pitch de la chose est des plus alléchants : « Six policiers anti-émeute procèdent à une expulsion dans le centre de Madrid qui dérape. Une équipe des affaires internes est chargée d’enquêter sur les faits. Laia, la seule femme de cette équipe, devient obsédée par l’affaire et finit par découvrir que derrière cette expulsion se cache un complot beaucoup plus complexe. » Soit un retour au thriller pour Rodrigo Sorogoyen qui promet de belles choses et qui sera, au même titre que La peste ou Gigantes, invisible en France.

Dix ans se sont écoulés depuis que le fils d’Elena, alors âgé de 6 ans, a disparu. Dix ans depuis ce coup de téléphone où seul et perdu sur une plage des Landes, il lui disait qu’il ne trouvait plus son père. Aujourd’hui, Elena y vit et y travaille dans un restaurant de bord de mer. Dévastée depuis ce tragique épisode, sa vie suit son cours tant bien que mal. Jusqu’à ce jour où elle rencontre un adolescent qui lui rappelle furieusement son fils disparu…

Madre sortira sur les écrans français le 22 avril 2020.

voir film

Votre avis ?

0 0
Aller à la barre d’outils