Trailer sous tension pour Black Beach d’Esteban Crespo

Pour son second long métrage Black Beach, le réalisateur espagnol Esteban Crespo pose sa caméra en Afrique et se paye le grand Raúl Arévalo comme acteur principal.

On avait découvert Esteban Crespo il y a 3 ans avec le drame Amar. Un beau succès qui lui permet de revoir ses ambitions à la hausse pour son second essai. Avec Black beach, il s’essaye au drame/thriller sur fond d’intrigue internationale entre l’Europe et l’Afrique. Un film visiblement sous tension et dans lequel il dirige le formidable Raúl Arévalo et Candela Peña, très grande actrice croisée chez Almodóvar, Fernando León de Aranoa ou Pablo Berger. On y croise également Lidia Nené, Claude Musungayi, Emilio Buale, Melina Matthews et Paulina García.

Carlos est un homme implacable dans la négociation de contrats. Il vit et travaille à Bruxelles. Son talent et les contacts de sa mère, haut fonctionnaire des Nations Unies, sont sur le point de le porter au pinacle : un salaire à sept chiffres et un poste à New York avec Susan, son épouse. Pour cette promotion, il doit d’abord se rendre en Afrique et user de ses bons offices pour résoudre un enlèvement qui compromet la signature d’un gros contrat. Bien que peu expert dans ce type de conflits, c’est tout de même lui qui est le mieux placé : le leader des terroristes est un ancien ami, de l’époque où Carlos travaillait comme coopérant dans le pays.

Black Beach sortira en Espagne le 2 octobre 2020.

Votre avis ?

0 0
felis sit sed vulputate, ultricies Donec tempus Nullam mattis libero
Aller à la barre d’outils