Trailer sauvage pour Monos d’Alejandro Landes

Petit phénomène à Sundance, puis présenté dans la section Panorama de la Berlinale, le nouveau film d’Alejandro Landes, Monos, se dévoile dans un premier trailer très efficace.

En 2007, Alejandro Monos s’est fait connaître avec son premier film, le documentaire Cocalero consacré à la lutte de fermiers boliviens contre leur gouvernement. Quelques années plus tard il a présenté le film de fiction Porfirio à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Il aura fallu attendre 8 ans pour le retrouver avec Monos, son nouveau long métrage, qui s’annonce particulièrement sauvage. Un film co-écrit avec Alexis Dos Santos (scénariste et réalisateur de London Nights, sorti en 2010), dans lequel il dirige une troupe de jeunes acteurs : Deiby Rueda, Julian Giraldo, Julianne Nicholson (vue dans Strictly Criminal et Un été à Osage County) Karen Quintero, Laura Castrillón, Moises Arias (The Kings of Summer), Paul Cubides, Sneider Castro, Sofia Buenaventura et Wilson Salazar. Pour la plupart, il s’agit de leur première expérience. Côté technique, la bande originale a été confiée à Mica Levi (Under the Skin) et le montage est assuré par Ted Guard, Santiago Otheguy (La león) et Yorgos Mavropsaridis (monteur des films de Yorgos Lanthimos, de O kalyteros mou filos à La Favorite).

Patagrande, Rambo, Leidi, Sueca, Pitufo, Lobo, Perro et Bum Bum Bum. Huit adolescents errants, portant chacun un nom de code, forment une escouade paramilitaire sur une colline isolée. Ils sont instinctivement attirés par l’hédonisme et la férocité. Un messager apporte les instructions de l’Organisation: ils doivent s’occuper d’une vache laitière appelée Shakira et d’une otage étasunienne connue sous le nom de Doctora. Mais le temps de l’insouciance prend fin lorsque la mort leur rend visite et que leur position est découverte, ce qui les force à s’installer plus profondément dans la jungle.

Lost Password