fbpx

Katherine Waterston et Vanessa Kirby dans le trailer de The World to Come

Une romance passionnelle entre deux femmes dans un univers de western. C’est le programme de The World to Come, le second long métrage de la talentueuse Mona Fastvold, écrit par Jim Shepard et Ron Hansen.

Présenté à la dernière Mostra de Venise, d’où il est reparti avec le Queer Lion et le Nave d’Argento for Best OTP, The World to Come est le second long métrage en tant que réalisatrice de la norvégienne Mona Fastvold. Une artiste aux multiples talents, également actrice et scénariste (elle a notamment co-écrit Nevada, Vox Lux et The Childhood of a Leader. Elle se concentre ici sur la mise en scène, le scénario de The World to Come ayant été écrit par Jim Shepard et Ron Hansen, ce dernier étant notamment l’auteur du roman L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, adapté au cinéma par Andrew Dominik en 2007. Pour cette romance teintée de western, The World to Come réunit à l’écran un casting prestigieux avec Katherine Waterston et Vanessa Kirby dans les rôles principaux, mais également Christopher Abbott et Casey Affleck pour les accompagner. C’est le français André Chemetoff qui signe la photographie et le hongrois Dávid Jancsó qui s’est occupé du montage. Les décors sont l’ouvre de Jean-Vincent Puzos, qui a notamment signé ceux de The Lost City of Z ou 10000.

Abigail a perdu sa petite fille il n’y a pas si longtemps et essaie toujours de faire face, tout en étant de plus en plus éloignée de son mari. L’hiver est rude et s’éternise, et elle a besoin d’un ami, d’une étreinte, peut-être même plus que ça. 

Tallie est mariée au pauvre fermier précaire Finney, qui ne peut évidemment pas lui donner ce dont elle a besoin. Elle est libre, avec ses cheveux flamboyants et son esprit vif. La seule chose qu’elle ne fait pas, c’est ce qui est considéré comme son devoir : donner un enfant à Finney. 

Les deux femmes ne peuvent pas échapper à un monde sculpté par les hommes, mais elles parviennent à créer leur propre petite version de l’Amérique chaque jour au milieu de leurs tâches quotidiennes, dans les bois, à l’abri des regards, jusqu’à ce que les vaches aient à nouveau besoin de la traite.

The World to Come sortira aux USA le 12 février 2021.

Votre avis ?

0 0
Donec ut neque. venenatis Donec tempus ut Nullam
Aller à la barre d’outils