fbpx

Un teaser prometteur pour Las leyes de la frontera de Daniel Monzón

Après un passage par la comédie, Daniel Monzón, un des plus grands réalisateurs espagnols contemporains, revient au thriller avec Las leyes de la frontera, qui plonge dans la Catalogne de la fin des années 70.

On avait laissé le très talentueux Daniel Monzón avec Yucatán, une comédie sympathique et habilement mise en scène, mais pas franchement mémorable. On attendait donc avec impatience de retrouver le réalisateur de ces merveilles que sont Cellule 211, The Kovak Box ou Le coeur du guerrier. Et le voici de retour avec Las leyes de la frontera, « les lois de la frontière », adaptation du roman éponyme de Javier Cercas par le scénariste Jorge Guerricaechevarría. Un thriller au doux parfum 70’s doublé d’un récit initiatique dans ce beau décor de Catalogne. Pour ce film, Daniel Monzón réunit un casting assez jeune avec Marcos Ruiz, Begoña Vargas, Chechu Salgado, Carlos Oviedo, Xavier Martín, Jorge Aparicio, Daniel Ibañez, Victor Manuel Pajares et Cintia García. La photographie est évidemment signée Carles Gusi. Pour Daniel Monzón, il s’agit de retrouver ici un certain « Cinéma quinqui », courant qui fut porté dans ses meilleures années par Eloy de Iglesia ou José Antonio de la Loma, véritables inspirations pour Las leyes de la frontera et son romantisme exacerbé.

L’histoire commence à l’été 1978. Ignacio Cañas, un étudiant introverti et quelque peu inadapté, a dix-sept ans et vit à Gérone. Lorsqu’il rencontre Zarco et Tere, deux jeunes criminels du quartier chinois de la ville, il se retrouve plongé dans une succession de vols, braquages ​​et cambriolages ​​qui se poursuivra tout l’été et qui changera sa vie à jamais. Las leyes de la frontera est l’histoire de l’été au cours duquel Ignacio a grandi, transgressant constamment la frontière entre deux mondes, franchissant la ligne entre le bien et le mal, entre la justice et l’injustice.

Las leyes de la frontera sortira cet automne en Espagne.

Votre avis ?

0 0
Aller à la barre d’outils