Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

Trailer du film de propagande The Founding of an Army d’Andrew Lau

Grande tradition du cinéma chinois, le film de propagande se paye cette année une star derrière la caméra en la personne d’Andrew Lau. Le co-réalisateur de la trilogie Infernal Affairs vient avec The Founding Of An Army clore une trilogie à la gloire du régime entamée en 2009 avec The Founding of A Republic.

On ne l’attendait pas vraiment là. Mais la carrière d’Andrew Lau a sans doute besoin d’un nouvel énorme succès populaire. Directeur de la photographie surdoué, ayant sublimé des chefs d’œuvres tels que Crime Story, Il était une fois en Chine 3, City on Fire ou Chungking Express, Andrew Lau est également un réalisateur assez médiocre mais qui a souvent bien su s’entourer. Avec Alan Mak, il a notamment réalisé la trilogie Infernal Affairs, mais il est également le metteur en scène de la saga Young & Dangerous, The Stormriders, A Man Called Hero ou l’insupportable The Avenging Fist, adaptation non-officielle du jeu vidéo Tekken. Il est revenu sur le devant de la scène ces dernières années avec le très mauvais The Guillotines et From Vegas to Macau 3. Et le voilà donc à mettre en scène The Founding Of An Army, qui fait suite à The Founding of A Republic et Beginning of The Great Revival, tous deux réalisés par Han Sanping et Huang Jianxin, qui officient ici en tant que producteurs. Le projet aux ambitions épiques a nécessité de longues années pour prendre forme et selon Andrew Lau, il n’a jamais ressenti autant de pression que pour cette sortie. Évidemment, on retrouve un casting constitué de grandes stars chinoises, dont Zhu Yawen, Ou Oho, Wang Jingchun, Huang Zhizhong, Liu Ye, Yang Dapeng, Wallace Huo et Guan Xiaotong.

Si tu aimes, partage !

A lire également