fbpx

Trailer épique pour God of War de Gordon Chan

Gordon Chan persiste et signe dans le gros film d’action en costumes avec God of War. Et cette fois, il se paye deux légendes : Vincent Zhao et Sammo Hung.

Actif dans le cinéma HK depuis les années 80, on doit à Gordon Chan quelques gros morceaux tels que Fight Back to School, Fist of Legend, Beast Cops ou The Final Option. Également auteur et réalisateur de nombreux films très oubliables comme Le Médaillon ou The King of Fighters, il s’est consacré depuis 2012 à la trilogie The Four, co-réalisée avec Chun Siu-Chun. 3 ans après la sortie du troisième film, le voici de retour avec God of War, qui n’a rien à voir avec le jeu vidéo éponyme mais s’annonce particulièrement impressionnant et épique. Dans ce film, il met en scène Vincent Zhao, l’acteur entré dans la légende grâce à The Blade, qui avait repris le rôle de Wong Fei-hung pour Il était une fois en Chine 4 et faisait face à Maggie Cheung et Joey Wong dans Green Snake. Il est ici accompagné du non moins légendaire Sammo Hung, de Qian Wan et des japonais Keisuke Koide (vu récemment dans Shin Godzilla) et Yasuaki Kurata (vu dans Fist of Legend, Legend of the Fist et Shinjuku Incident). Le film est basé sur l’histoire vraie du général Qi Jiguang.

Qi Jiguang était un célèbre général chinois de la dynastie des Ming, qui a mené ses forces pour défendre la côte orientale de la Chine contre les raids des pirates japonais. À la fin de la période Ming, le moral des villageois et les soldats de Yiwu était au plus bas et ils vivaient dans la misère en raison de la corruption au sein du gouvernement local et des invasions répétées sur la côte chinoise. Avec Yu Dayou, le général Qi est intervenu pour recruter trois mille villageois pour les former et les entraîner. Avec des armes technologiquement avancées et un déploiement tactique précis, les premières «forces spéciales», également connues sous le nom de «l’armée Qi», étaient nées.

God of War sortira en Chine le 27 mai 2017.

Votre avis ?

0 0
Aller à la barre d’outils