Trailer du western horrifique The Wind

Le western, malgré sa mort prononcée il y a presque 30 ans, ne se porte pas si mal. Il évolue vers des formes hybrides et laisse une place de plus en plus importante aux femmes, comme en témoigne The Wind, premier long métrage de fiction de la réalisatrice Emma Tammi.

Mélanger western et horreur n’est pas une révolution. Cela a déjà été fait à la grande époque, avec notamment l’incroyable Tire encore si tu peux. Mais cette association des genres permet aujourd’hui de faire perdurer le western, genre fondamental parfois abandonné. Récemment, Bone Tomahawk ou Brimstone ont donné le ton. Dans le même mouvement, les femmes, autrefois relayées à une présence fonctionnelle peu reluisante à quelques exceptions près, se retrouvent à porter des westerns qui trouvent ainsi une nouvelle dynamique. The Homesman, La Dernière piste, Brimstone, Jane Got a Gun… ou encore le génial The Keeping Room. Et maintenant The Wind, qui était présenté à Toronto en septembre dernier et qui s’apprête à enfin sortir au cinéma aux États-Unis. Il s’agit du premier long métrage de fiction d’Emma Tammi. Un film dans lequel elle met en scène Caitlin Gerard, Julia Goldani Telles, Ashley Zukerman, Miles Anderson et Dylan McTee.

Lizzy est une frontalière dure et débrouillarde qui s’établit dans une région lointaine à la frontière américaine du XIXe siècle. Isolée de la civilisation dans un désert sauvage où le vent n’arrête pas de hurler, elle commence à sentir une présence sinistre qui semble provenir de la terre elle-même, une menace permanente que son mari rejette comme une banale superstition. Lorsqu’un couple de jeunes mariés arrive sur une propriété proche, leur présence amplifie les craintes de Lizzy, déclenchant une chaîne d’événements choquants.

The Wind sortira dans quelques salles US et en VOD le 5 avril 2019.

Lost Password