Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

Six Singing Women : un trailer pour le grand retour de Yoshimasa Ishibashi

Plus de 10 ans après un Milocrorze – A Love Story complètement barré et extrêmement prometteur, Yoshimasa Ishibashi est enfin de retour avec Six Singing Women, un film avec un nouveau concept rigolo, bien que moins cinglé que le précédent, et qui n’est pas sans rappeler l’excellent Les Sorcières de Zugarramurdi d’Álex de la Iglesia.

L’histoire du cinéma est faite d’étoiles filantes, des cinéastes qui apparaissent avec un film génial ou extrêmement prometteur et qui disparaissent pendant des années, voire définitivement. C’est le cas de Yoshimasa Ishibashi, qui avait fait forte impression il y a une dizaine d’années avec Milocrorze – A Love Story, un film imparfait mais bourré de qualité et surtout follement original, réalisé presque 15 ans après son premier film I Wanna Drive You Insane. Depuis, il a un peu disparu des radars, se concentrant sans doute sur d’autres activités artistiques. Mais cette année, on le retrouve enfin, avec Six Singing Women. Un film qu’il a écrit avec Yôsuke Ohtani et dont le concept est assez proche de celui des Sorcières de Zugarramurdi d’Álex de la Iglesia. Il y dirige Takayuki Yamada et Yutaka Takenouchi pris dans les griffes de 6 femmes/démons interprétées par Aoi YamadaAsami MizukawaMinori HagiwaraMisaki HattoriMomoka et Rena Takeda. La bande originale a été composée par Kenji Katoh et Hidekazu Sakamoto.

Six Singing Women sortira au Japon le 27 octobre 2023.

Deux hommes que tout oppose, Kayashima et Uwajima, se retrouvent à errer dans un beau village après un accident de voiture. À leur réveil, ils sont emprisonnés par six belles mais étranges femmes qui vivent dans le village. Kayashima est à la merci de leur comportement instinctif, mais est progressivement attiré par la beauté pure des femmes, qui ne font qu’un avec la nature. Uwajima est attiré par l’une d’elles et entre en territoire interdit. Les six femmes sont des incarnations de poissons-chats, de vipères, de hiboux, de loirs, d’abeilles, de plantes et d’autres créatures de la nature déguisées en humains. Ce qu’elles voulaient des hommes…

Si tu aimes, partage !

    Répondre

    Votre adresse mail ne sera pas visible. Les champs requis sont marqués par *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Merci pour votre commentaire !

    A lire également