fbpx

Bande-annonce pour Libertad d’Enrique Urbizu

Le grand, l’immense, et le bien trop rare Enrique Urbizu est de retour. Avec Libertad, qui sortira à la fois sous la forme d’une mini-série à la télévision espagnole et d’un long métrage au cinéma. Et sans surprise, ça s’annonce formidable.

Enrique Urbizu, si son nom reste relativement méconnu du grand public en dehors de l’Espagne, est pourtant un des plus grands auteurs du pays. Actif depuis la fin des années 80, il aura fallu attendre La caja 507 en 2002 pour qu’il atteigne une petite renommée internationale (en plus de sa participation à l’écriture de l’adaptation de La Neuvième porte par Roman Polanski quelques années plus tôt). Mais la consécration, la vraie, est arrivée en 2011 avec le monumental No habrá paz para los malvados (Pas de répit pour les damnés/Pas de répit pour les salauds, au choix en France où il n’est sorti qu’en vidéo). Un polar exceptionnel, même en Espagne où le genre touche souvent au sublime. Mais depuis, malgré ses 6 Goya, Enrique Urbizu s’est concentré sur la TV, hormis sa participation au scénario de Vive por mí de Chema de la Peña. Mais là encore avec parcimonie dans la mesure où il a signé quelques épisodes d’El Capitan, créée par José Manuel Lorenzo, mais surtout en accouchant d’une très grande série restée inédite chez nous, Gigantes. Et cette année, le voici déjà de retour avec Libertad. Au départ, il y a des années, le projet était celui d’un film, avant de devenir une nouvelle mini-série, mais il a finalement été décidé qu’elle serait également exploitée sous la forme d’un long métrage.

Libertad a été écrite par Enrique Urbizu, Miguel Barros et Michel Gaztambide. Au casting, on retrouve la chanteuse Bebe, Isak Férriz, Xabier Deive, Jorge Suquet, Sofía Oria et Jason Fernández. Avec également la participation de Pedro Casablanc et Luis Callejo. L’excellent Unax Mendia officie au poste de directeur de la photographie. Selon Enrique Urbizu, Libertad est une oeuvre qui navigue entre les genres, entre le film historique, le récit d’aventure et le road movie.

Une femme surnommée La Llanera est libérée de prison après 17 ans. Pendant son incarcération, elle a été assise chaque année sur le lacet étrangleur et graciée au dernier moment. Son fils Juan est né en cellule et ne connaît pas son père, le célèbre bandit Lagartijo. Mère et fils essaieront de vivre la liberté qui leur a été refusée pendant tant d’années alors qu’ils étaient persécutés par des bandits et des hommes du gouverneur. Lagartijo, Aceituno et le gouverneur cherchent La Llanera, mais ils se cherchent aussi. Dans l’Espagne du XIXe siècle, il n’y a pas de place pour tout le monde, encore moins pour les traîtres.

Libertad sortira dans les salles espagnoles et sera visible sur Movistar+ le 26 mars 2021.

Votre avis ?

0 0
Aller à la barre d’outils