fbpx

Bande-annonce de Blade Runner 2049

35 ans après le chef d’œuvre de Ridley Scott, Denis Villeneuve va risquer sa carrière avec une suite, Blade Runner 2049. Un projet ambitieux pour ce réalisateur capable du meilleur comme du pire, et qui a malheureusement démontré qu’il n’était pas vraiment un fan de science-fiction.

Sur sa longue carrière faite de hauts et de bas, Ridley Scott a tout de même livré deux chefs d’œuvres universels : Alien et Blade Runner. S’il s’est chargé tout seul de détruire le mythe du premier avec son Alien: Covenant, il a laissé le soin de s’occuper du second à Denis Villeneuve. Le réalisateur canadien, capable de très belles choses, a toutefois fait preuve d’un certain mépris envers le genre de la science-fiction avec le très décevant Premier contact. Espérons qu’il redresse la barre avec Blade Runner 2049, projet à haut risque écrit par Hampton Fancher (scénariste du film original) et Michael Green (scénariste de Green Lantern, Logan et Alien: Covenant). Il a quelques atouts de son côté. A commencer par son casting qui réunit Ryan Gosling et Harrison Ford, ainsi que Edward James Olmos, Ana de Armas, Robin Wright, Jared Leto et Dave Bautista. Mais surtout avec LE directeur de la photographie capable de transformer un bon film en très bon film, l’immense Roger Deakins, qui semble s’être à nouveau surpassé. Il peut aussi s’appuyer sur Paul Inglis, directeur artistique de Prometheus et Les Fils de l’homme.

Réponse le 4 octobre 2017.

Votre avis ?

0 0
Aller à la barre d’outils