Vincent Cassel est Vidocq dans le teaser de L’Empereur de Paris

Vincent Cassel retrouve le réalisateur Jean-François Richet qui lui offre un nouveau rôle mythique. Après Jacques Mesrine, le voilà dans la peau d’Eugène-François Vidocq, personnage historique quelque peu malmené au début des années 2000 par Pitof. Ce court teaser confirme que L’Empereur de Paris est le gros évènement de l’année du côté du cinéma français.

Après une nouvelle, et réussie, escapade américaine avec Blood Father, Jean-François Richet revient en France avec L’Empereur de Paris. Il offre ainsi à Vincent Cassel un nouveau rôle à la mesure de son charisme dingue. Le scénario est signé Éric Besnard (Le Convoyeur, Babylon A.D., Made in France, 600 kilos d’or pur…). Il s’agit de la quatrième collaboration entre Richet et Cassel après Mesrine : L’Instinct de mort, Mesrine : L’Ennemi public n°1 et Un Moment d’égarement. L’Empereur de Paris réunit aux côtés de Vincent Cassel, August Diehl, Denis Ménochet, Freya Mavor, James Thierrée, Olga Kurylenko et Patrick Chesnais. La photographie assez sombre a été confiée au génial Manuel Dacosse (Amer, Alléluia, L’étrange couleur des larmes de ton corps…). De quoi oublier définitivement le « révolutionnaire » Vidocq de Pitof.

Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s’être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens. Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l’ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d’un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l’hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix…

L’Empereur de Paris sortira le 19 décembre 2018.

Lost Password