fbpx

Trailer de One Second de Zhang Yimou

Privé de Berlinale l’an dernier pour « raisons techniques », le dernier film en date de Zhang Yimou s’apprête à enfin sortir sur les écrans chinois. One Second aborde la révolution culturelle et s’est visiblement frotté à la censure. Que restera-t-il du film ?

One Second devait marquer le retour de Zhang Yimou à un certain cinéma d’auteur après quelques films plus commerciaux, dont un véritable blockbuster international. Un retour qui devait se faire en fanfare à la Berlinale en 2019, festival où Zhang Yimou fut récompensé plusieurs fois, notamment pour The Road Home et Le Sorgho rouge. Sauf que le film fut retiré de la compétition au dernier moment, officiellement pour des problèmes techniques durant la post-production. Le second film chinois a être privé de projection lors de cette édition de la Berlinale, d’où de sérieux soupçons de censure du régime chinois. Il aura fallu attendre près d’une année pour que le film sorte enfin, probablement amputé. One Second est une adaptation d’un roman de Geling Yan, adaptation signée Zhang Yimou et Zou Jingzhi. Il met en scène Yi Zhang, Haocun Liu, Fan Wei et Ailei Yu.

En Chine pendant la révolution culturelle. Au milieu d’un paysage désertique, deux personnes apparaissent comme des points à l’horizon. Le prisonnier et l’orpheline ne se connaissent pas encore, mais leurs chemins vont bientôt se croiser. Il s’est échappé d’un camp de travail, risquant de se voir infliger une peine encore plus longue, et entreprend une marche épuisante sous la chaleur, car il doit absolument voir un « film d’actualités » en particulier. Mais c’est exactement la bobine de film que la fille vole. Tandis que les villageois attendent avec impatience le début de la projection et que le fugitif attend fébrilement la seconde du film qui compte pour lui, le film argentique passe de main en main.

One Second sortira en Chine le 27 novembre 2020.

Votre avis ?

0 0
neque. libero. luctus quis, libero sit Phasellus dictum libero ut
Aller à la barre d’outils