Teaser de la série Gigantes d’Enrique Urbizu

Enrique Urbizu, génial et trop rare réalisateur espagnol, fait son grand retour par le petit écran. Avec Gigantes, il revient à la tête d’une mini-série pour Movistar+, une fresque criminelle et familiale qui aura fort à faire dans un genre où trônent des légendes.

Si le nom d’Enrique Urbizu n’est pas nécessairement le plus connu des réalisateurs espagnols, le bonhomme trône tout de même parmi les tout meilleurs. Actif mais rare depuis une trentaine d’années (il n’a réalisé que 9 longs métrages dont 8 pour le cinéma), il avait triomphé en 2011 avec le magistral No habrá paz para los malvados, sorti discrètement en DVD chez nous… depuis, il a réalisé deux épisodes pour la série El Capitain (Las aventuras del capitán Alatriste) de José Manuel Lorenzo et c’est tout. C’est donc une très belle nouvelle que de le retrouver avec Gigantes, d’autant plus qu’il s’agit d’un projet qu’il porte depuis quelques années. Le récit a été développé par Enrique Urbizu, Miguel Barros (Blackthorn) et Michel Gaztambide (Vacas, Pas de répit pour les salauds… d’après une idée de l’acteur Manuel Gancedo. Au casting de Gigantes, pour incarner la fratrie, on retrouve Daniel Grao (Julieta, Palmiers dans la neige…), Isak Férriz et Carlos « Nene » Librado (El guardián invisible), et le patriarche n’est autre que le grand José Coronado.

Les frères Guerrero ont hérité du contrôle total de l’import de cocaïne en Europe à travers l’Espagne de leur père, le tout-puissant, Abraham. Il leur a appris à dominer leur prochain et à exercer le pouvoir que l’argent et la violence procurent. Ensemble, ils ont éliminé les familles rivales et les ont humiliées en les forçant à quitter leur ville. Maintenant, ils font face à l’un des moments les plus cruciaux de leur histoire. Le frère aîné, Daniel, sort prison après quinze ans et avec le désir de retrouver sa place dans la famille.

C’est au sein de leur clan que les frères rencontrent leur pire ennemi. L’éducation que leur a donné leur père, à se battre comme une meute de chiens pour survivre, peu importent les moyens, sans limite morale, comme des géants. Une guerre fraternelle qui dépassera les limites, et qui pourrait bien être l’opportunité qu’attendait Ángela Márquez, une policière obsédée par l’idée de faire tomber le clan Guerrero.

Gigantes sera diffusé sur Movistar+.

Lost Password