Sélection du Festival de Cannes 2017

C’est évidemment un des grands rendez-vous annuels du monde du cinéma. Ce matin se tenait la fameuse conférence de presse du festival de Cannes 2017. Pour sa 70ème édition, le festival reste fidèle à lui-même, avec ses habitués et ses nouvelles têtes. La sélection verra comme d’habitude quelques ajouts d’ici à l’ouverture, le 17 mai prochain.

Et sur 1930 films vus, les sélectionnés sont les suivants.

Film d’ouverture :

Compétition :

Un Certain regard :

  • Barbara de Mathieu Amalric (ouverture)
  • La Novia del Desierto de Cecilia Atán et Valeria Pivato
  • Tesnota de Kantemir Balagov
  • La Belle et la meute de Kaouther Ben Hania
  • L’atelier de Laurent Cantet
  • Fortunata de Sergio Castellitto
  • Las Hijas de Abril de Michel Franco
  • Western de Valeska Grisebach
  • Posoki de Stephan Komandarev
  • Out de György Kristóf
  • Before we Vanish de Kiyoshi Kurosawa
  • La Cordillera de Santiago Mitre
  • En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui
  • Lerd de Mohammad Rasoulof
  • Walking Past the Future de Li Ruijun
  • Jeune femme de Léonor Serraille
  • Wind River de Taylor Sheridan
  • Après la guerre d’Annarita Zambrano

Hors compétition :

  • D’après une histoire vraie de Roman Polanski
  • Blade of the Immortal de Takashi Miike
  • How to Talk to Girls at Parties de John Cameron Mitchell
  • Visages, Villages d’Agnès Varda & JR

Séance spéciale :

  • An Inconvenient Sequel: Truth to Power de Bonni Cohen et Jon Shenk
  • Carré 35 d’Éric Caravaca
  • 12 jours de Raymond Depardon
  • Claire’s Camera de Hong Sang-soo
  • Promised Land de Eugene Jarecki
  • Napalm de Claude Lanzmann
  • Sea Sorrow de Vanessa Redgrave
  • Le Vénérable W. de Barbet Schroeder
  • They d’Anahita Ghazvinizadeh
  • Demons in Paradise de Jude Ratman

Séance de minuit :

Séance des enfants :

  • Zombillenium d’Arthur de Pins et Alexis Ducord

Seront également présenté Carne y Arena, court-métrage en réalité virtuelle d’Alejandro González Iñárritu, et la saison 2 de Top of the Lake de Jane Campion, Nos Années folles d’André Téchiné et Djam de Tony Gatlif.

Lost Password