Luis Tosar dans le trailer d’Adú de Salvador Calvo

Le réalisateur de 1898. Los últimos de Filipinas retrouve un des plus grands acteurs espagnols de sa génération pour un film d’une ambition assez dingue : Adú.

Si Salvador Calvo ne bénéficie pas encore de l’exposition qu’il mérite, la faute à une carrière pour l’instant centrée sur la télévision et un premier long-métrage, 1898. Los últimos de Filipinas, qui n’a pas bénéficié d’une exposition assez large à l’international, il est un réalisateur doué. Cela se confirme avec son second film, Adú, annoncé par une partie de son casting comme un Babel espagnol. Une belle ambition donc, portée également par l’excellent scénariste Alejandro Hernández. Côté casting, le réalisateur retrouve le grand Luis Tosar, bien entouré d’Álvaro Cervantes, Jesús Carroza, Adam Nourou, Anna Castillo, Moustapha Oumarou, Miquel Fernández et Zayiddiya Dissou, avec des apparitions d’Ana Wagener et Nora Navas.

Dans une tentative désespérée d’atteindre l’Europe et accroupis devant une piste d’atterrissage au Cameroun, un garçon de six ans et sa sœur aînée attendent de se faufiler dans les cales d’un avion. Non loin de là, un militant écologiste contemple la terrible image d’un éléphant, mort et sans défenses. Il doit non seulement lutter contre le braconnage, mais également faire face aux problèmes de sa fille arrivée récemment d’Espagne. À des milliers de kilomètres au nord, à Melilla, un groupe de gardes civils se prépare à faire face à la foule furieuse de peuples subsahariens qui ont commencé l’assaut de la barrière. Trois histoires liées par un thème central, dans lesquelles aucun des protagonistes ne sait que leur destin est voué à se croiser et que leur vie ne sera plus la même.

Adú sortira en Espagne le 31 janvier 2020.

Votre avis ?

0 0

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Aller à la barre d’outils