La vengeance anime le trailer de The Nightingale de Jennifer Kent

5 ans après le phénomène horrifique Mister Babadook, la réalisatrice australienne Jennifer Kent revient avec The Nightingale, un film de vengeance dont l’action se situe dans l’Australie du début du XIXème siècle. Et ça a l’air d’être d’une beauté renversante.

Pendant une dizaine d’années, Jennifer Kent a fait l’actrice. On a notamment pu la croiser dans Babe, le cochon dans la ville dans un petit rôle. En 2005 elle signe un court métrage d’une puissance phénoménale, Monster. Presque 10 ans plus tard, il se transformera en long métrage sous le titre de Mister Babadook, un film d’horreur terrifiant et une allégorie surpuissante sur le deuil impossible et le rapport à la maternité. 5 ans plus tard, la voici de retour avec The Nightingale, un film d’époque et un récit de vengeance dans une Australie face à ses démons. Un film extrêmement prometteur présenté à la Mostra de Venise d’où il est reparti avec le prix spécial du jury et un prix du meilleur jeune acteur pour Baykali Ganambarr. L’acteur partage l’affiche avec Aisling Franciosi, Sam Claflin, Damon Herriman, Harry Greenwood, Michael Sheasby, Charlie Shotwell et Ewen Leslie.

En 1825, Clare, une jeune condamnée irlandaise, poursuit un officier britannique dans les étendues sauvages de Tasmanie, voulant se venger d’un acte terrible qu’il a commis à l’encontre de sa famille. En chemin, elle fait appel aux services d’un traqueur autochtone nommé Billy, également traumatisé par son propre passé de violence.

The Nightingale sortira aux USA le 2 août 2019.

Votre avis ?

0 0

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Aller à la barre d’outils