Kingdom, La Garde meurt mais ne se rend pas !

Il y a toujours un moment redouté lorsqu’une série arrive à l’antenne, c’est la fin. L’ultime saison. Celle dont le spectateur se souviendra. Celle qui marquera la réputation du show dans l’histoire de la télévision ou non. Il y a ceux qui préfèrent étirer au maximum, quitte à faire passer la rentabilité avant la qualité narrative et ceux qui préfèrent couper court. Kingdom fait partie de cette seconde catégorie en nous présentant sa troisième et ultime saison qui risque de ne pas nous laisser indemne.

Création de Byron Balasco (Huff, FlashForward) et mettant en scène Frank Grillo, Kiele Sanchez, Jonathan Tucker, Matt Lauria et Nick Jonas, Kingdom nous fait suivre le quotidien du clan Kulina dont le patriarche, Alvey (Frank Grillo), est gérant du club Navy St spécialisé dans le Mixed Martial Arts.
Si le pitch peut paraitre facile et bas du front au premier abord, Kingdom est loin d’être ce qu’elle laisse paraitre. Loin d’être une simple série de gars s’en mettant plein la tronche, la série est un vrai drame familial, puissant tant par les situations qu’elle propose que par ses thématiques. Kingdom peut entrer par son traitement, toutes proportions gardées, dans la même catégorie q’un SoA ou encore The Sopranos tant elle n’a pas peur d’aller dans la noirceur de l’humain sans pour autant la caricaturer.

On a vu les trois premiers épisodes de l’ultime saison.

Après un début de première saison calme, Kingdom a réussi à monter doucement en intensité grâce à un casting fort et incarné, l’évocation de sujets sensibles dans ce milieu sportif, comme la drogue ou l’homosexualité, et des scènes de combat assez impressionnantes. Mais cela suffisait-il à poursuivre une saison de plus ? Réponse claire comme le sucre : oui !
Cette ultime saison de dix épisodes débute par la récolte de graines semées lors des deux précédentes saisons, en prenant le temps de désamorcer toutes les situations, sans avoir peur de faire entrer quelques nouveaux éléments intelligemment afin de créer un effet pyramidal très intéressant. La série est loin d’avoir dit son dernier mot et le fait très bien comprendre aux spectateurs en prouvant qu’elle ne laissera pas ses personnages en eaux troubles. Kingdom marquera son temps, pas forcement en tant qu’œuvre culte, mais en référence solide du genre, ce genre de série importante dans une culture où il est toujours appréciable d’y voir s’ajouter de nouveaux titres.

Kingdom Saison 3 à partir du 16 juillet sur OCS Choc (2 épisodes par soirée).
Kingdom Saison 1 et 2 (… en 2 parties !) disponible en DVD chez Koba Film.

Lost Password

09c39f55ff63e09c957796244e5a3b8bGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG