I Don’t Feel at Home in This World Anymore – Critique

Tout ce que vous venez chercher dans un film indépendant est présent dans I Don’t Feel at Home in This World Anymore. Un film entre le thriller, la comédie et le drame. Macon Blair a souvent l’habitude d’être devant la caméra, il passe derrière elle pour son premier long-métrage.

Macon Blair a eu le temps d’observer une multitude de réalisateurs pendant sa carrière d’acteur. Vous avez pu le voir dans Green Room ou dans Blue Ruin. Son calendrier pour 2017 (en tant qu’acteur) est assez chargé, le nouveau cinéaste cumule les jobs. I Don’t Feel at Home in This World Anymore est donc son premier long-métrage, et il en est également l’auteur. Le film a été présenté en avant-première au Festival de Sundance en janvier dernier et a rapidement trouvé preneur du côté de la plateforme Netflix.

A peine quelques minutes après l’ouverture du film, l’intrigue est lancée et l’auteur n’y va pas de main morte. L’idée, ou le concept, de I Don’t Feel at Home in This World Anymore est vite annoncée. L’humour est noir sans être trop trash, rien de politiquement incorrect. La vision du monde actuel est sombre également. Le récit se déroule à notre époque et Macon Blair a un regard très pessimiste sur son prochain. La moindre présence humaine n’est que source d’ennuis. Le spectateur suit une héroïne. Melanie Lynskey est Ruth, une aide soignante dépressive qui mène une vie un peu trop tranquille à son goût. Elle vit seule et va être victime d’un cambriolage. Des objets de valeur ont disparu, elle va tout faire pour les récupérer. Mais elle va aller bien au-delà. La trame nous plonge en pleine quête, l’héroïne se cherche et espère trouver une partie d’elle-même ignorée jusque là. Le personnage se positionne souvent en victime dans sa vie de tous les jours. Silencieuse et lorsqu’elle prend la parole elle n’est pas loin de murmurer. Elle mène sa vie paisiblement et souhaite que son entourage fasse de même. Le cambriolage va clairement bousculer sa routine.

On aurait tendance à se laisser avoir par les belles images et la photo très travaillée de I Don’t Feel at Home in This World Anymore, le spectateur a l’impression d’être en balade avec des personnages qui ne risqueront pas grand chose et pourtant la violence s’invite brusquement et de manière inattendue. Le réalisateur n’y va pas par quatre chemins et c’est précisément ce qui est attendu d’un film de ce type. Le récit nous ramène également à la cruauté du milieu social du personnage principal. Lorsque vous êtes un individu parmi tant d’autres la police classera vos péripéties sans suites. On est face à une femme qui sera obligée de se faire justice seule à cause de la police inactive et insensible à son problème.

C’est grâce à la prestation d’Elijah Wood que ce revenge movie prend son envol, l’acteur apportant le piment nécessaire au film. Quand l’héroïne fait appel à lui les spectateurs découvrent un personnage étrange, drôle, un peu dingue mais terriblement généreux avec son prochain. C’est à se demander si il n’y a pas un point commun avec le personnage de Tyler Durden. Tony (E. Wood) est l’opposé de Ruth et il apparait dans le récit au moment opportun. A eux deux, ils deviennent une personnalité quasi parfaite au caractère tempéré mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, avec une folie inquiétante mais inoffensive au final. Le couple incarne l’espoir face à la noirceur des antagonistes qui les poursuivent. Car même si Ruth et Tony vivent une expérience traumatisante et très violente, ils ne seront pas influencés par ce qu’ils ont vécu. Cette mauvaise aventure ne va pas les façonner, ils restent fidèles à eux-mêmes. Humains et ouverts aux autres.

I Don’t Feel at Home in This World Anymore est le film parfaitement adapté une soirée pizzas entre potes, mais sans l’aspect débile. Avec un brin de violence, mais jamais trop gore. Macon Blair ne s’amuse pas à vous faire détourner le regard de l’écran. Un peu de comédie et des prestations à la hauteur et c’est surtout le personnage d’Elijah Wood que l’on retiendra, il confirme qu’il fait partie des meilleurs acteurs de sa génération et a su rebondir intelligemment après le succès du Seigneur des anneaux.

Enregistrer

4

Votre avis ?

0 0

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Aller à la barre d’outils