Bande-annonce prometteuse pour Da 5 Bloods de Spike Lee

On avait cru perdre le grand Spike Lee pendant un instant, et le voilà qui enchaîne les films de haut vol après son dérapage Old Boy. 2 ans seulement après le très réussi BlacKkKlansman, il revient au film de guerre avec Da 5 Bloods, et ça s’annonce formidable.

Depuis plus de 30 ans, il règne sur le cinéma afro-américain mais pas que. Spike Lee est un des auteurs les plus passionnants à Hollywood, que ce soit dans la fiction ou le documentaire, où il excelle avec la même verve. En 2018, avec BlacKkKlansman, il jouait au funambule et s’en sortait merveilleusement avec un film aussi grand public qu’ultra engagé. Peut-être moins fin que par le passé, mais toujours aussi juste et aussi énervé. Cette année, il fait des infidélités au géant Amazon pour poursuivre sa collaboration avec l’autre géant, Netflix. Et ce après Rodney King, son intense captation du one man show de Roger Guenveur Smith. Mais pour une oeuvre bien plus ambitieuse. Avec Da 5 Bloods, il signe son retour au film de guerre 12 ans après Miracle à Santa-Anna. Il a bien évidemment écrit le scénario, avec Kevin Willmott. La première version du script, alors intitulé « The Last Tour » était signée Danny Bilson et Paul De Meo (scénaristes de Rocketeer), et pendant un temps Oliver Stone devait le mettre en scène et retourner ainsi sur le terrain de son chef d’oeuvre Platoon. On pense bien entendu immédiatement à une relecture du chef d’oeuvre Le Trésor de la Sierra Madre de John Huston, et Spike Lee assume ouvertement la filiation, tout comme celle d’Apocalypse Now.

Le réalisateur a de nouveau réuni ses proches collaborateurs, dont Terence Blanchard à la musique ou Donna Berwick aux costumes. Et il en a ramené de nouveaux, comme le monteur de Roma, Adam Gough, ou le directeur de la photographie Newton Thomas Sigel avec qui le réalisateur collabore pour la première fois. Le duo assez formidable formé avec Matthew Libatique semble donc définitivement oublié. Au niveau du casting, on est dans du 4 étoiles avec Delroy Lindo, Clarke Peters (le Detective Lester Freamon dans The Wire), Isiah Whitlock Jr. et Norm Lewis (l’interprète de Javert dans le revival de la comédie musicale Les Misérables en 2006) dans les rôles principaux. Ils sont entourés de Chadwick Boseman, Paul Walter Hauser, Jonathan Majors, Mélanie Thierry, Jasper Pääkkönen et… Jean Reno. De vieux habités, des nouvelles têtes inattendues et quelques valeurs sures du moment. Soit un casting franchement bien senti. Quant à ces premières images, il suffit d’un plan pour reconnaître la signature de Spike Lee. De quoi partir en grande confiance.

Quatre vétérans afro-américains – Paul (Delroy Lindo), Otis (Clarke Peters), Eddie (Norm Lewis) et Melvin (Isiah Whitlock, Jr.) – retournent au Vietnam. Bientôt rejoints par le fils de Paul (Jonathan Majors), nos héros recherchent la dépouille de leur chef, mort au combat (Chadwick Boseman), et un hypothétique trésor enfoui dans la jungle, mais se retrouvent aux prises avec les forces de l’homme et celles de la nature, tout en affrontant les séquelles indélébiles laissées par une guerre immorale.

Da 5 Bloods sera disponible sur Netflix le 12 juin 2020.

Votre avis ?

0 0
ut luctus ut eleifend Aliquam sem, quis nec