Bande-annonce de The Captain réalisé par Robert Schwentke

Réalisateur de blockbusters à la qualité toute discutable depuis une bonne dizaine d’années, l’allemand Robert Schwentke est de retour au pays. Et avec un film qui s’annonce particulièrement fort : Der Hauptmann a.k.a. The Captain – L’usurpateur.

On connait le réalisateur Robert Schwentke pour les deux derniers Divergente, Red, R.I.P.D. Brigade fantôme ou encore Flight Plan. Une filmographie qui ne fait pas vraiment rêver. Il faut remonter au début des années 2000 et deux films produits en Allemagne pour se rendre compte de quoi le bonhomme a pu être capable. Présenté au dernier festival de San Sebastian, d’où il est reparti avec le prix de la meilleure photographie, The Captain – L’usurpateur représente donc une sorte de retour aux sources. Un film qu’il a écrit et réalisé, dans un noir et blanc magnifique, et dont l’action se déroule en pleine seconde guerre mondiale du côté de l’Allemagne nazie. Le film met en scène Max Hubacher, Milan Peschel, Frederick Lau (vu dans Victoria et La Vague) et Alexander Fehling (croisé en jeune père dans Inglourious Basterds). Et il s’annonce particulièrement balèze.

1945, c’est la débandade dans l’Allemagne nazie, pillée, en déclin et prête à capituler. Alors que les troupes de la Wehrmacht reculent devant les assauts de plus en plus intensifs des forces alliées, les déserteurs se font persécuter. L’anarchie et les massacres prennent la place de la loi.

Un groupe de capitaines sans merci traquent un jeune soldat de dix-neuf ans, plus par plaisir meurtrier que par devoir, c’est le jeune brigadier allemand Willi Herold qui a perdu son régiment et vagabonde pour tenter d’échapper à cette traque.

Trempé, affamé et à moitié mort de froid, il découvre l’uniforme d’un Capitaine de la Luftwaffe dans un véhicule embourbé sur le bas-côté de la route. Il décide, malgré la mort certaine qu’encourent les usurpateurs, de revêtir cet uniforme couvert de médailles, symbole d’autorité et de puissance.

Sans tarder, le « Capitaine Herold » parvient à rassembler autour de lui un commando pour accomplir une mission qu’il s’est inventée : établir un rapport sur l’état de l’arrière-front, commandité par Hitler en personne. Soumis aux devoirs de son nouveau grade de Capitaine, il doit faire régner l’ordre au prix du sang.

Mais l’homme, perturbé et sadique, prend vite goût à l’autorité qu’il inspire et parvient à asseoir son pouvoir et à instaurer la mentalité du « les ordres sont les ordres ».

De massacre en massacre, la folie destructrice et la volonté de survivre le consument, laissant sur son passage des centaines de victimes.

The Captain – L’usurpateur sortira en France le 21 mars 2018.

Lost Password