Bande-annonce de Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin

Arnaud Desplechin s’essaye au polar avec Roubaix, une lumière, présenté en compétition au dernier festival de Cannes et reçu dans une indifférence polie.

Pour son nouveau film, Arnaud Desplechin adapte, avec Léa Mysius (co-scénariste de L’adieu à la nuit d’André Téchiné et déjà des fantômes d’Ismaël, et réalisatrice d’Ava), le documentaire Roubaix, commissariat central de Mosco Boucault. Il y met en scène un quatuor composé de Léa Seydoux, Sara Forestier, Roschdy Zem et Antoine Reinartz. Il s’agira de la troisième collaboration de Desplechin avec la directrice de la photographie Irina Lubtchansky.

Roubaix, une nuit de Noël. Le commissaire Daoud sillonne la ville qui l’a vu grandir. Voitures brûlées, altercations…

Au commissariat, vient d’arriver Louis Coterelle, fraîchement diplômé.

Daoud et Louis vont faire face au meurtre d’une vieille dame. Deux jeunes femmes sont interrogées, Claude et Marie. Démunies, alcooliques, amoureuses.

Roubaix, une lumière sortira le 21 août 2019.

Votre avis ?

0 0

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Aller à la barre d’outils